Soulagez vos douleurs chroniques inflammatoires


Regagnez de la vitalité ! Votre corps vous envoie des signes d’alerte : perte d’endurance, fatigabilité musculaire, douleurs tendino-articulaires, arthrosiques, rhumatismales.
Comment combattre l’inflammation sous jacente ?
 

Tout d’abord, faire le lien entre Intestin - Foie et Inflammation s’avère essentiel.

Soutenir le foie dans ses 2 phases de détoxication par :
> des plantes dépuratives
> des nutriments adéquats apportés dans l’alimentation (crucifères) et sous forme de compléments alimentaires ( Vitamines, oligoéléments favorisant les processus enzymatiques, composés soufrés)
 

Rééquilbrer l’éco-système intestinal par :
> des pro-biotiques spécifiques selon les troubles (transit ralenti/accéléré, ballonments, reflux acides, spasmes)
> des nutriments spécifiques anti-inflammatoires qui régénèrent la muqueuse intestinale tout en nourrissant la flore ( ex.glutamine)
> de la phytothérapie ciblée (Extraits de Plantes Standardisés)
 

Faire le lien entre terrain acide et inflammation
> Mettre en place un plan nutritionnel individualisé (selon bilan Bio-nutritionnel)
> Apporter des minéraux basifiants sous forme de citrates (système tampon)
> Faire du sport selon un programme adapté (voir encadré sur Santé et Performance Sportive)
 

Faire le lien entre oxydation et inflammation
Les systèmes enzymatiques de lutte contre les radicaux libres (issus des pollutions, agressions extérieures diverses) sont vite dépassés.
Alors l’apport d’une alimentation anti-oxydante à base de fruits et légumes frais est incontournable mais quelquefois ne suffit pas à contrecarrer la charge oxydative.
Un apport de nutriments sous forme de vitamines, d'acides aminés, d’oligoéléments et d’extraits de végétaux s’avère nécessaire.

Faire le lien entre carence en acides gras et inflammation
Apporter des huiles végétales et de poisson pour équilibrer le ratio Omeg6/Omega3 et favoriser les Prostaglandines anti-inflammatoires

Apporter des solutions naturelles à l’arthrose, arthrite modérée, tendinite grâce à :
la phytohérapie qui est efficace dans la douleur aigüe ou chronique si on utilise les bonnes synergies de plantes, les extraits de haute qualité, les bonnes doses, à associer avec des soins locaux. Les plantes combattent les médiateurs chimiques de l’inflammation (radicaux libres) comme le saule et la Gaulthérie « aspirine naturelle» (acide salicylique)

la nutrithérapie apporte des substances
> régénératrices du cartilage et des articulations (sous forme de synergie en poudre ou capsules )
> anti-inflammatoires (ex Heat Shock Protein)
> favorisant la synthèse de la sérotonine (neuro-médiateur calmant)